Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 18:35

Il n'y a pas que le scrap dans la vie... il y a aussi les courges.

 

Surtout en période d'halloween, on en voit partout, des terrifiantes, exubérantes, grotesques... bref de quoi faire peur, c'est le but me direz vous...

 

Et bien non, je refuse de faire ou d'avoir peur... et certainement pas avoir peur de courges d'halloween.

 

Je vais donc vous montrer l'art et la manière d'accommoder des courges, potirons, potimarons et autres cucurbitacées de façon plus sympathique.

 

Voici une création que j'ai faite il y a 2 ou 3 ans...

 

En premier, on prend une courge. Comment ça, vous l'aviez deviné ?

 

 

On sort les poscas blanc, noir, et vert... Suivez les consignes, c'est hyper facile.

Et on dessine 2 ovales blancs...

 

 

Dans les ovales blancs, on dessine 2 ronds verts... moi, j'ai décidé de les placer sur le haut des ovales, mais on peut faire différemment, en fonction de l'expression que l'on veut. 

 

 

 

 

 

On rajoute un rond noir un petit peu "plaqué" sur le haut de l'oeil, on surligne l'ovale entier de l'oeil et on rajoute des cils avec le posca noir... C'est presque fini mais il manque "la lumière" de l'ame...

 

 

Et oui, un potiron a une âme... la preuve :

 

 

Je lui ai rajouté sa lumière en faisant 2 petits ronds blancs placés sur une même diagonale...

C'est un dessin tout simple, un peu géométrique mais très facile à faire.

 

 Maintenant, sans vous mettre en danger, mettez vous la tête à l'envers (ou retournez votre écran) et vous verrez que le regard est tout aussi crédible avec les yeux vers le bas... magique, non ?

 

Voila, la tête de ma petite fée d'Halloween est prête, je n'ai plus qu'à la placer sur son corps...

 

 

Elle a accueilli mes petits monstres en culottes courtes tout le mois d'octobre... et je l'ai rentrée avant les premières gelées...

Elle s'est alors transformée en soupe et confitures courge-ananas. Il n'y a que les fées qui peuvent faire ça... les monstres ne savent pas.

 

J'ai appris à faire ces yeux grâce à un tuto trouvé sur le net... où ? That's the question... Si vous le reconnaissez, n'hésitez pas à me le faire savoir.

 

Voilà, j'espère que ce  potiron d'halloween vous a plu...

 

Merci de vos visites et merci aussi pour les petits cailloux que vous semez derrière vous...

 

Que l'importance soit dans ton regard,  et non dans la chose regardée...

André Gide

Repost 0
Published by - dans Tutos
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 17:34
Maintenant que vous savez faire le noeud du franciscain, voici (enfin) le tuto des fleurs de poinsettia...


Couper des tronçons de 8 cm de twistart jaune et des tronçons de 10 cm de twistart rouge et vert...
Au bout des tronçons jaunes, faire des noeuds tout simples et les assembler par douzaine en petits fagots.
Déplier les twistarts rouges sur 2/3 de leur longueur.
Idem avec les twistarts verts..



Autour du fagot jaune (les pistils) réunir les pétales uns à uns... mettez en autant que vous voulez. en fonction du résultat recherché. A cette étape, je me sers d'un petit élastique, c'est plus facile. Rajouter quelques twistarts verts qui feront les feuilles (un chiffre IMPAIR c'est plus harmonieux)...

Faire ensuite le fameux noeud du franciscain avec un bout de twistart vert d'une trentaine de cm pour sceller le tout (la boucle du noeud dirigée vers les pétales cf tuto du noeud).

Couper au scapel ce qui dépasse, arranger les pétales et éventuellement tiger votre fleur.... 

C'EST FINIIIIIIIIIII !!!!

Alors, c'était difficile ?





Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir...
Matisse

Merci pour votre passage et vos gentils commentaires


Repost 0
Published by - dans Tutos
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 09:18

Passage obligatoire...

En matière de macramé, de micro-macramé, de twistard, le noeud du Fransciscain est vraiment le "passage obligé" pour réaliser des créations bien sympas... (et même plus !!!!)
Il est extrèmement facile à réaliser, pour peu qu'on en connaisse la technique.
Cet article sera donc un peu accadémique, veuillez m'en excuser.

Sur les photos, le noeud du fransciscain est fait avec la ficelle verte.


1 - On plie la cordelette en prenant soin de réserver un bout plus long. Pour faciliter la photo, j'ai rajouté un élastique noir au milieu, n'en tenez pas compte...



2 - Avec le BOUT LE PLUS LONG, on remonte vers la boucle en tournicotant autour des ficelles oranges... la façon de tourner doit être régulière, les fils alignés... on peut faire autant de tour que l'on veut tant que l'on ne recouvre pas la boucle...


3 - Pour une fleur en twistart, je fais 4 ou 5 tours, je passe alors mon bout qui tournicote dans la boucle (sur la photo).




4 - C'est là que tout se joue : car je tire ensuite l'autre bout de la ficelle (celui à gauche), cela a pour conséquence de serrer la boucle et faire disparaitre sous les tortillons, le fil de droite.
On coupe ce qui dépasse, éventuellement un point de colle (normalement si le noeud est bien fait, c'est inutile).




A ce moment vous avez fait un noeud de fransciscain....

MAIS, si on fait du twistart, on a la possibilité de faire une variante :


Au lieu de faire disparaitre complètement le fil sous les tortillons, on en garde une dizaine de centimètre que l'on déplie pour en faire une feuille à la base de la fleur... sympa, non ?

J'espère que mon tuto vous a plu, et surtout qu'il est clair pour les non initiés car c'est le but d'un tuto.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas.
Maintenant qu'on a la "base", mon prochain article sera sur la fleur en twistart.



Un bien n'est agréable que si on le partage
Sénèque

Merci pour vos passages et vos gentils commentaires

.

Repost 0
Published by - dans Tutos
commenter cet article

Présentation

  • : Trois petits cailloux
  • Trois petits cailloux
  • : Voici ma malle aux trésors... tout ce que je sais faire, ce que je veux faire, ce que j'aimerai faire et que je ne sais pas exécuter... J'ai 53 ans, 1 mari, 3 filles, 3 gendres, et 3 petits enfants... j'habite en Savoie et j'adore les voyages. Voici en résumé mes sources d'inspiration. Soyez bienvenus chez moi... Installez vous, prenez votre temps et si la visite vous plait, n'hésitez pas à laisser une trace de votre passage.... J'adore !!!
  • Contact

Texte Libre

Trois petits cailloux alignés devant la porte attendaient mon retour.

Ils étaient les témoins du passage de mon petit fils durant mon absence.

Du haut de ses 18 mois, il signait à sa façon de son innocente empreinte.

Un petit chef d'oeuvre d'un petit bout d'homme qui m'a bouleversée de bonheur, d'amour et de gratitude.

La joie est dans les choses simples.

Ce blog sera le messager de mes petits cailloux et si vous aimez la visite, laissez votre trace en y déposant à votre tour, le votre.

Recherche

Archives

Pages