Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 07:00

Mémé Fifine, comme toutes les mémés moderne de son époque avait une charette en bois tout confort pour aller aux champs... Une mâââgnifique charette !!! avec des amortisseurs intégrés et sièges éjectables... (oui, c'est vrai car quand il n'y a pas de ceintures de sécurité, le siège est par définition : éjectable... CQFD).  
Avec les années,  la charette s'est abimée, puis s'est immobilisée et enfin s'est écroulée. Triste destin pour une si belle charette.

Ses quatres roues ont encombré un long moment la grange, impossible de les jetter, c'eût été un drame, un crime de lèse majesté et en plus,  toujours cette petite idée récurente au fond de la tête que "ça-pourra-toujours-servir-à-quelque-chose..... un jour".

Oui, mais à quoi ? DEPUIS LE TEMPS !!!! grrrrr  

Un lustre ? faisable mais il faudrait une piece proportionnelle d'au moins 100 m2 avec un haut plafond... Impossible donc.

L'intégrer dans un portail ? Irréalisable également, car c'est une coutume américaine des premiers colons et nous, ON EST EN FRANCE.

Après énormément de brain storming (ou remue méninges si vous préférez) on a enfin trouvé LA solution. THE BIG ONE.
Et si on en faisait un...... jardin aromatique ? entre chaque rayon, on plante des aromates. Persil, oseille, thym, serpolet, basilic, romarin ? Elle n'est pas génialissime cette idée ?
 
Ca y est, c' est lancé, le problème c'est qu'on a  pas assez d'aromates par rapport aux nombre de rayons de la roue... et coup de chance, les rayons sont pairs, donc les intervalles aussi, on va donc alterner avec des bégonias et l'ensemble est digne d'un jardin paysagé.

Trop fort !!!

PICT1407.JPG
Vous ne trouvez pas ?

PICT1410.JPG
J'ai voulu mettre ce post en ce début de printemps car, je suis sûre que certaines de mes lectrices ont des vieilles roues de charettes qui trainent au fond de leur grange ou de leur garage depuis............. ouhhhhhh pas mal de temps !!! non ?
Et puis, tout le monde a envie de son petit jardin aromatique en ce début de printemps...

A vous qui passez par là, merci pour votre visite... merci également si vous laissez une petite trace, j'aurai plaisir à aller vous visiter.
Bienvenue également à mes nouvelles abonnées, j'espère que je serai digne de la confiance que vous m'accordez.

Le temps passe. Et chaque fois qu'il y a du temps qui passe, il y a quelque chose qui s'efface.
Jules Romain

Repost 0
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 07:10

Aujourd'hui je vous parle de la deuxième vie du panier à salade de Mémé Fifine.

Mémé Fifine, maintenant internationalement connue, habitait la vieille ferme que nous avons restauré.
C'était la grand Mère de mon Chéri. Un personnage haut en couleurs qui nous a quitté dans les années 2000... la seule grand mère que je connaisse qui était capable d'aller chercher les vaches aux champs à cheval sur une....... moto!!!  grrrrr dommage qu'à cette époque je n'ai jamais pensé à la prendre en photo.
Elle nous a laissé une maison très authentique, chargée d'histoire et de traditions.
 
Nous avons voulu la retaper (la maison, pas la grand mère, essayez de suivre, quand même !!!) en lui laissant ce caractère si particulier qui fait que chacun peut se sentir chez soi, en reconnaissant de vieux objets familiers que nous avons tous, à un moment ou un autre, cotoyé dans notre vie.

Je suis donc tombée sur le vieux panier à salade, vous savez, cet objet magique qui nous a tous fasciné quand nous étions gosses.
Ce truc qu'il fallait secouer dehors à grand coup de bras et qui laissait échapper 2 ou 3 feuilles de laitues si le geste était imparfait... Et le geste était TOUJOURS imparfait...

PICT0414.JPG

J'ai fixé solidement à l'intérieur une douille et j'ai également accroché fermement le fil de l'interrupteur  à la structure métallique, cela afin qu'il ne flotte pas lors de la prochaine étape...

PICT0415-copie-1
J'ai tapissé de petits bouts de papier l'intérieur du panier, l' ayant préalablement trempé dans de la colle à tapisserie... il fallait que les bouts de papier se superposent mais pas trop de façon à laisser passer la lumière.

PICT0416.JPG


Et j'ai ainsi recouvert tout l'intérieur du panier à salade... il va de soi, qu'il ne faut pas faire de "toit"  ou de couvercle au panier, car la chaleur de l'ampoule doit ABSOLUMENT s'évacuer, et cela se fait naturellement par le haut...

Inutile de vous expliquer le risque encouru si cette consigne n'est pas suivie !!!
 

ST-jean--126-.JPG
Voici donc mon panier à salade dans sa nouvelle fonction : lampe de chevet... Encore heureux que ce genre d'objet ne peut pas parler, car il nous en raconterait des histoires...

Et je ne sais pas si vous vous rendez compte des tonnes de laitues, scaroles, frisées, endives qu'a pu essorer ce pôôôôôvre panier à salade perclus de rhumatismes dus à l'eau glaciale.

Je trouve donc normal maintenant qu'il coule enfin des jours heureux dans une pièce chauffée et un peu plus adapté à son grand age. Non ? Z'êtes pas d'accord ?

31206-438.jpg
Inutile de vous dire que c'est hyper facile à faire, vous l'avez vu par vous-même...
Le plus difficile est de trouver LE panier, celui qui vous fascinait...
Celui de votre Mémé à vous...


On ne peut pas faire de grandes choses - rien que des petites avec un immense amour.
Mère Térésa

 

Repost 0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 21:09
Dans une pièce bien particulière de la maison de Fifine (je vous laisserai deviner laquelle) j'avais un sérieux  problème : des petits boutons électroniques commandant la base chauffante un peu trop voyants et un peu trop tentateurs pour d'innocentes (ou farceuses) petites mains... tout le système électronique était potentiellement en péril.


La solution était donc de camoufler de manière à  ce que cela soit cohérent : pas de déco qui aurait paru inutile dans cet endroit... alors, camoufler, oui mais comment ?

Facile : on cache en attirant le regard... le regard voit ce qui est évident et ne soupçonne pas la vraie fonction.
Fallait juste y penser... J'ai choisi la couleur du canson en fonction de la couleur de la faïence... Style C et S.



Allez, grosse devinette maintenant : devinez de quelle pièce il sagit...



Fastoche....

Merci de votre visite et de vos gentils commentaires....
Repost 0
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 10:39

Oui, on aurait dû tourner la page... on aurait dû surtout voir les yeux pétillants de Sophie 9 ans, qui nous invitaient à le faire. Un peu timide, elle n'a pas osé...
Car derrière la page, elle avait mis, elle aussi un petit chef d'oeuvre, chef d'oeuvre d'une petite fille, qui aurait mérité au moins autant de félicitations que son talentueux papa....
 LE VOILA, L'ACTE MANQUE !!!



Nous avons voulu réparer l'impair, nous avons voulu lui dire que son dessin aussi était magnifique et que nous la remercions énormément pour son oeuvre.
Manque de chance, nos artistes avaient repris la route pour leur campagne allemande... nous avons trouvé cependant trouvé la solution... Et je crois vraiment que notre petite Sophie a vraiment étée heureuse.
La suite demain....

Repost 0
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 09:47

Vous savez, certains jours on a l'impression de passer à coté de quelque chose... à un moment, on devrait dire ou faire quelque chose, on le sent, mais on ne le fait pas... Après, on regrette... On appelle cela des actes manqués.
En la matière, je suis leader !!!

Mon dernier acte manqué s'est passé le mois dernier... Les locataires du gîte nous ont laissé un splendide dessin  dans le livre d'or. Du travail d'artiste.

 


Voici le modèle original....



Plutot ressemblant le dessin, non ? Evidemment quand on voit un tel chef-d'oeuvre on ne peut que applaudir....ce que nous avons fait, sans retenue... L'artiste, le père de la famille, était évidement très flatté.

Ou est l'acte manqué me direz vous ? Et bien simplement, on AURAIT DU TOURNER LA PAGE !!!

Rendez vous demain pour la suite....

Repost 0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 20:01

C'est vrai, la préparation de Noël est certainement ce qu'il y a de plus beau dans les fêtes de Noël.

Cette année pour Noël nous avons eu le plaisir d'acceuillir des locataires allemands dans la maison de Fifine et nous avions mis la maison sur son "31".
Initiative qui est tombée à pic, car la famille qui est venue avait un enfant lourdement handicapé et les parents étaient magnifiquement dignes.... une grande leçon de courage pour nous qui avons tout pour être heureux.
La découverte de la maison a été pour eux un pur moment de bonheur... pour nous aussi d'ailleurs trop contents de leur amener un peu de répis. 
Beaucoup d'émotions partagées.... beaucoup de sentiments aussi. Chaque visite nous amène son lot d'amis.....
J'arrête. Trop d'émotion. On passe aux photos
.



Voici le sapin que j'avais fait sous l'escalier, un cadeau attendait chacunes des personnes de la famille.... ohhhh rien de très original : un mug "Père Noël" avec des papillotes à l'intérieur. Au sol une pièce d'organza de soie blanche, dans les branches des boules rouges, blanches et des pièces au crochet....



Comme d'habitude j'avais suspendu des boules rouges aux poutres du plafond et mis des boules rouges un peu partout.........



Sur le meuble, j'ai fait une composition de sapin toujours avec du blanc et du rouge sur un napperon blanc et bien sûr ma crèche africaine...



Qu'est ce que je l'aime, cette crèche !!!!

Voilà ce qui attendait nos amis d'Outre Rhin....

Et vous, vous aimez ?
Repost 0
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 21:48
ST-jean--150-.JPG

C'est un pochoir du site "Les pochoirs de Virginie" peint sur le mur en haut des escaliers. Les murs sont fait avec le produit "Les murs d'autrefois" : un genre d'enduit que l'on passe à la spatule et que l'on badigeonne de cire. Pour le pochoir, la peinture est de la peinture à l'huile présentée en godet. C'est facile à faire contrairement à ce que l'on pourrait croire.

PICT0015.JPG

Voici de l'autre coté... la glycine court tout au long du mur pour sortir par la fenêtre.
Repost 0

Présentation

  • : Trois petits cailloux
  • Trois petits cailloux
  • : Voici ma malle aux trésors... tout ce que je sais faire, ce que je veux faire, ce que j'aimerai faire et que je ne sais pas exécuter... J'ai 53 ans, 1 mari, 3 filles, 3 gendres, et 3 petits enfants... j'habite en Savoie et j'adore les voyages. Voici en résumé mes sources d'inspiration. Soyez bienvenus chez moi... Installez vous, prenez votre temps et si la visite vous plait, n'hésitez pas à laisser une trace de votre passage.... J'adore !!!
  • Contact

Texte Libre

Trois petits cailloux alignés devant la porte attendaient mon retour.

Ils étaient les témoins du passage de mon petit fils durant mon absence.

Du haut de ses 18 mois, il signait à sa façon de son innocente empreinte.

Un petit chef d'oeuvre d'un petit bout d'homme qui m'a bouleversée de bonheur, d'amour et de gratitude.

La joie est dans les choses simples.

Ce blog sera le messager de mes petits cailloux et si vous aimez la visite, laissez votre trace en y déposant à votre tour, le votre.

Recherche

Archives

Pages