Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 23:04

C'est le chateau que j'ai fait tout un hivers avec des péri-scolaires. Le but était de travailler en équipe sur du long terme. Prouver à ces bouts de choux que tout ne s'obtient pas du jour au lendemain... ils avaient à l'époque : 7, 8 et 10 ans
On s'est vraiment bien amusés.

Nous avons récupéré des briques de lait, des boites d'oeufs, des poignées de bouteilles de lessive, du papier de crèche : et nous avons fait le pire des pires chateaux qu'il existe en papier maché : 
IL DEVAIT FAIRE PEUR.... TRES TRES PEUR !!!!

St-Jean123.jpg

Pour la petite histoire, les enfants sont très inventifs pour trouver les détails qui font peur : par exemple ils ont choisi de peindre les fenêtres en rouge comme si il y avait le feu à l'intérieur... ils ont mis une tête de mort au dessus de la porte d'entrée, fait également une grotte "tête de mort" en pate à sel et l'entrée se faisait par la bouche, ils ont créés également un volcan en éruption, la lave ils l'ont représenté avec des plumes duvets rouges, les montagnes du fond étaient noires ou grises... Tous les végétaux devaient être mort ou en mousse... Entre la grotte tête de mort et le chateau (derrière) ils ont voulu faire un lac avec une cascade... le tout représenté avec du window color coulé sur du papier alu... 

En plus ils étaient ingénieux mes petits monstres... Je crois qu'ils en ont gardé un superbe souvenir .... et moi aussi !!!

Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 22:55

PICT0072.JPG

Broderie faite pour mon amie Joss... et à son matou Soussou. Bisous à toi.

Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 15:01
PICT0344.JPG

A l'origine, la poya etait une peinture destinée à faire l'inventaire des troupeaux montant à l'alpage. Les peintres représentaient ainsi tous les biens des paysans... chacunes des bêtes y étaient représentées ainsi que les chariots.
Repost 0
Published by - dans Scrap
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 22:17
Toujours dans le cadre des "50 pages sur la Savoie"... un projet artistique et éducatif dans le cadre du baccalauréat de ma fille...


PICT0348.JPG



PICT0351.JPG
Repost 0
Published by - dans Scrap
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 14:12
PICT0343.JPG

Dans le grimoire, le texte relate l'histoire du Diable de Bessans. C'est un coup du sacristain qui était en colère après son curé pour une histoire de repas annulé ou de congé non pris. Or, le sacristain passait comme beaucoup de villageois ses loisirs et son temps à sculpter. Comme il voulait blesser le curé il s'est mis à sculpter un diable avec un curé sous le bras... il a été alors le déposer à la fenêtre du curé. Le curé devinant d'où venait l'outrage a, à son tour, déposé la statuette sur la fenêtre du sacristain... Et la statue s'est ainsi promenée d'une fenêtre à l'autre durant tout l'hivers. Jusqu'au jour où un touriste est tombé en admiration devant l'oeuvre et l'a acheté. Les paysans de la vallée se sont alors rendus compte qu'il était plus lucratif de sculpter des diables que des vierges. D'ou la tradition....

PICT0364.JPG

Le grimoire ouvert...
Repost 0
Published by - dans Scrap
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 14:03
yhg--271-.jpg

Vous me dites monsieur, que j'ai mauvaise mine,
qu'avec cette vie que je mène, je me ruine.
Qu'on ne gagne rien à trop prodiguer,
vous me dites enfin, que je suis fatigué.

Oui je suis fatigué monsieur, mais je m'en flatte,
j'ai tout de fatigué : le cœur, la voix, la rate.
Je m'endors épuisé, je me réveille las,
mais grâce à Dieu, je ne m'en soucie pas.

Et quand je m'en soucie, je me ridiculise,
la fatigue souvent n'est qu'une vantardise.
On est jamais aussi fatigué qu'on le croit,
et quand cela serait, n'en a t-on pas le droit?

Je ne vous parle pas des tristes lassitudes,
qu'on a lorsque le corps harassé d'habitudes,
n'a plus que pour se mouvoir que de pales raisons.
lorsqu'on fait de soi son unique horizon.

Lorsqu'on a rien à perdre, à vaincre ou à se défendre.
Cette fatigue là est mauvaise à entendre.
Elle fait l'œil morne, le front lourd, le dos rond,
et nous donne l'aspect d'un vivant moribond.

Mais se sentir plier sous le poids formidable,
des vies dont un beau jour on s'est fait responsable.
Savoir qu'on a des joies ou des pleures dans ses mains,
savoir qu'on est l'outil, qu'on est le lendemain.

Savoir qu'on est le chef, savoir qu'on est la source,
aider une existence à continuer sa course.
Et pour cela se battre à s'en user le cœur,
cette fatigue là monsieur, c'est du bonheur.

Et sûr qu'à chaque pas, chaque assaut qu'on livre,
on va aider un être à vivre ou à survivre.
Et sûr qu'on est le port et la route et le guet,
où prendrait on le droit d'être fatigué?

Ceux qui font de leur vie une belle aventure,
marque chaque victoire en creux sur leur figure.
Et quand le malheur vient y mettre un creux de plus,
parmi tant d'autres creux il passe inaperçu.

La fatigue monsieur est un prix toujours juste,
c'est le prix d'une journée d'efforts et de lutte.
C'est le prix d'un laboure ou d'un mur ou d'un exploit,
non pas le prix qu'on paie, mais celui qu'on reçoit.

C'est le prix d'un travail, d'une journée remplie,
et c'est la preuve aussi qu'on vit avec la vie.
Quand je rentre la nuit et que ma maison dort,
j'écoute mes sommeils et là, je me sens fort.

Je me sens tout gonflé de mon humble souffrance,
et ma fatigue alors, c'est une récompense.
Et vous me conseillez d'aller me reposer,
mais si j'acceptais là ce que vous me proposez,
si je m'abandonnais à votre douce intrigue,
mais je mourrais monsieur, tristement de fatigue.


Poême de Robert Lamoureux.
Repost 0
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 21:48
ST-jean--150-.JPG

C'est un pochoir du site "Les pochoirs de Virginie" peint sur le mur en haut des escaliers. Les murs sont fait avec le produit "Les murs d'autrefois" : un genre d'enduit que l'on passe à la spatule et que l'on badigeonne de cire. Pour le pochoir, la peinture est de la peinture à l'huile présentée en godet. C'est facile à faire contrairement à ce que l'on pourrait croire.

PICT0015.JPG

Voici de l'autre coté... la glycine court tout au long du mur pour sortir par la fenêtre.
Repost 0
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 17:58

Voici une page de scrap, réalisée à 4 mains ... le sujet est de parler des us et coutumes de la région. 

Voici la page de garde... à vous de deviner la région.

Blog-11032008-a.JPG

Voici ensuite  pages suivantes...

Blog-11032008-b.JPG

 

Blog 11032008 c

Ce sont les débuts d'une grande passion... et bien sûr je NE PEUX QUE PROGRESSER...

Ceci dit, un petit commentaire pour dire qu'on aime ou qu'on déteste, serait sympa.

 

 Non, non, vous n'êtes pas obligés de dire que c'est beau... Par contre si vous n'aimez pas, dites moi pourquoi !!! ça m'aidera à progresser.

Merci.

Repost 0
Published by - dans Scrap
commenter cet article
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 18:30
Et bien voilà, c'est parti et c'est pour moi une grande première : la création d'un blog de.... créations. Pour l'instant je me promène de façon à me familiariser avec toutes ces fonctions.

J'espère que vous serez nombreux à venir me rendre visite et encore plus nombreux à laisser des commentaires.

Pour la première journée j'ai réussi à créer ma bannière... je suis assez fière de moi...
Repost 0

Présentation

  • : Trois petits cailloux
  • Trois petits cailloux
  • : Voici ma malle aux trésors... tout ce que je sais faire, ce que je veux faire, ce que j'aimerai faire et que je ne sais pas exécuter... J'ai 53 ans, 1 mari, 3 filles, 3 gendres, et 3 petits enfants... j'habite en Savoie et j'adore les voyages. Voici en résumé mes sources d'inspiration. Soyez bienvenus chez moi... Installez vous, prenez votre temps et si la visite vous plait, n'hésitez pas à laisser une trace de votre passage.... J'adore !!!
  • Contact

Texte Libre

Trois petits cailloux alignés devant la porte attendaient mon retour.

Ils étaient les témoins du passage de mon petit fils durant mon absence.

Du haut de ses 18 mois, il signait à sa façon de son innocente empreinte.

Un petit chef d'oeuvre d'un petit bout d'homme qui m'a bouleversée de bonheur, d'amour et de gratitude.

La joie est dans les choses simples.

Ce blog sera le messager de mes petits cailloux et si vous aimez la visite, laissez votre trace en y déposant à votre tour, le votre.

Recherche

Archives

Pages